Dr Olivier Brachat - 75 rue de Rennes - 75006 PARIS                 Rendez-vous : 01 45 49 16 28

Peelings

Il en est de très doux et de très radicaux.

Les Peelings « aux acides de fruits » (acide glycolique)

On les utilise pour réveiller le teint, lisser légèrement la peau du visage, il faut 4 à 5 séances de quelques minutes espacées d'une semaine pour obtenir ce résultat. Les contraintes sont faibles, une rougeur très temporaire, pas de desquamation. A éviter en période ensoleillée.

Le  Peeling à la résorcine

2 applications à 1 journée d'intervalle, et une éviction sociale d'une semaine pour un beau résultat sur la tenue et l'aspect de la peau, cher et de moins en moins utilisé.

Le peeling à l'acide trichloracétique

Il s'agit d'un peeling, d'une grande efficacité sur les taches brunes du visage et sur le masque de grossesse, ainsi que sur les ridules situées sous l’œil, là où le Botox®n’a pas d’action.

Le grand peeling au phénol

Un peeling radical à effectuer en milieu hospitalier sous anesthésie générale, le visage est réellement remodelé, les rides effacées, la peau retendue sur les plans profonds. Il est possible de ne le pratiquer que sur les paupières supérieures et inférieures. Le résultat est impressionnant. Les suites aussi.

Le Peeling au Résorcinol

Ce dernier qui se fait très simplement, lisse, retend et raffermit la peau du visage d’une façon surprenante, n’entraine aucune desquamation ni rougeur, peut se faire en période ensoleillée, ne prend que quelques minutes à réaliser et donne un résultat si net que les patientes habituées aux « acides de fruits » ne veulent plus entendre parler de ces derniers ! 2 à 3 applications  à 2 semaines d’intervalle puis tous les 2 à 4 mois.

Précision: contrairement à une opinion répandue, les peelings ne constituent pas du tout  un traitement efficace de l'acné